André Téchiné : un bout d’essai avec le crowdfunding

Ecrit par Michel NEDMIC dans Actualités, Cinéma, Spectacles, le 04 mai 2013.

Mise à jour 3 juin 2013 : Fidélité production a décidé d’arrêter sa campagne de financement de son film  L’homme que l’on aimait trop. sur le site Ulule. La production ne pourra informer de manière régulière ni tenir ses engagements d’offrir la garantie d’un rythme plus dense et plus satisfaisant sur les news liées au projet (accès aux coulisses de fabrication,contenus exclusivement pour les contributeurs etc…)

André TéchinéAndré Téchiné : un rendez-vous avec le financement participatif

Le réalisateur triplement césarisé pour Les Roseaux sauvages et prix de la mise en scène en 1985 à Cannes pour Rendez-vous ose l’aventure du financement participatif pour son vingtième film, L’homme que l’on aimait trop.

Le cinéaste a fait appel à un casting de stars avec Catherine Deneuve, Guillaume Canet et la révélation Adèle Haenel.

Le film s’inspire de la disparition en 1976 d’Agnès Le Roux, fille de la propriétaire du Palais de la Méditerranée à Nice. Une affaire qui fera l’objet d’incessantes enquêtes dans la presse et à la télévision.

L’homme que l’on aimait trop est l’un des tous premiers « Premier Cercle » proposés sur Ulule après son rachat du site Peopleforcinéma le mois dernier. André Téchiné souhaite faire appel à la générosité financière des internautes et espère le ralliement de 300 participants à son projet pour une collecte de 25 000 €.

Alors que Peopleforcinéma proposait à ses membres contributeurs une quote-part des recettes sur la distribution des films, le dispositif Premier Cercle fonctionne sur des retours non financiers. En contrepartie d’une participation entre 5 à 1500 euros, les cinéphiles recevront, en fonction du montant de leur aide, le scénario original signé par Téchiné, une invitation à participer à une demi-journée de tournage, ou encore des invitations à l’avant-première.

La mise en ligne de ce projet suscite déjà débat et questions de la part de certains membres d’Ulule qui voient d’un mauvais œil la présence du film sur la plate-forme, comme le manque de transparence sur l’utilisation des fonds récoltés ou le bien-fondé d’aider un film bénéficiant déjà d’un budget de plusieurs millions.

Source : http://fr.ulule.com/fidelite-techine/

Venez débattre sur le forum ou bien laissez un commentaire :