Damien Stein, parcours d’un lauréat des Courts Le Retour 2013

Ecrit par Michel NEDMIC dans KissKissBankBank, le 26 mars 2014.

Découvrons Damien Stein, lauréat du concours Les Courts Le Retour en 2013. Résilient et dynamique, le jeune réalisateur a su jouer des  expériences et des opportunités qui se sont présentées à lui. Ou peut-être, est-ce la chance qui a fait son apparition au bon moment? Avec un nouveau projet de court intitulé « The Boy Within« , Damien a trouvé le temps de nous accorder un petit moment pour nous raconter l’histoire de son film lauréat, « Une Balade à la Mer ».

Quel est ton parcours scolaire?

Classique jusqu’au bac, puis fac de Lettres à Montpellier puis à Rennes.
J’ai repiqué mon Master 1 trois fois pour pouvoir effectuer des stages en entreprises audiovisuelles (on m’a carrément demandé de ne plus me réinscrire en cinéma si je voulais continuer à faire des stages en « utilisant » la fac), et c’est là que j’ai découvert le milieu : série, court métrage, long métrage, électro, déco, assistant de prod… J’ai pris tout ce qui se proposait ! Mais rétrospectivement, je me rends compte que c’est en regardant des milliers de films que j’ai pu approcher la mise en scène. À mon sens la technique est très importante, mais ce n’est pas tout.

Comment as-tu pris connaissance du concours Les Courts Le Retour ?

C’est le staff de KissKissBankBank qui m’a soumis l’hypothèse d’inscrire le film pour lequel je finissais ma campagne. Je me suis dépêché de boucler le projet, à tel point que j’ai dû délaisser quelques paramètres techniques pour être dans les temps.

Quel film as-tu décidé d’inscrire et pourquoi ?

Une balade à la mer est mon premier court métrage. Pourtant il a été tourné il y a cinq ans. Arrivé à la post-production, j’ai sincèrement pensé que c’était un projet mort né. Alors je l’ai laissé de côté. Puis, quatre ans plus tard, voulant finir le film pour qu’il arrête enfin de ma hanter, j’ai fait une campagne de crowdfunding histoire de financer la post-production nécessaire à la terminaison du projet. Et c’est alors que le film a été lauréat des Courts Le Retour…

Quel prix as-tu gagné et quelle a été ta réaction suite à l’annonce des résultats?

Dans un premier temps le film a été lauréat des Courts Le Retour. À cette annonce je me suis demandé si il n’y avait pas eu d’erreur : comme évoqué plus haut, je pensais juste en finir avec un projet qui m’avait habité pendant trop longtemps, et je ne lui trouvais que des défauts. Mais quelques jours plus tard, j’apprends que la Banque Postale en a fait son « Coup de cœur ». C’est à dire une dotation à dépenser en un an afin d’inscrire le film dans les festivals et rembourser les trajets si je décide de suivre le film (en cas de sélection en festival). J’ai été d’autant plus étonné que les deux autres films lauréats des Courts Le Retour me paraissaient plus légitimes que mon petit enfant malade.

La participation au concours t’as t-elle ouvert des portes? Si oui, lesquelles ?

La participation m’a surtout ouvert des portes de tarmacs.
À cette heure ci, le film a été sélectionné dans plus de 30 festivals partout dans le monde, et j’ai pu l’accompagner à plusieurs reprises. ET il a remporté quatre prix. Complètement improbable !

 Où en es-tu aujourd’hui professionnellement ?

Je réalise des clips depuis quelques années (Une balade à la mer a été mon premier vrai projet de film, mais j’ai fait pas mal de choses entre temps), et je suis en train de financer mon prochain film, The Boy within via une collecte KissKissBankBank. J’espère vivement qu’il aura autant de succès que le précédent.

Découvrez le film lauréat de Damien, « Une Balade à la Mer » juste après.

Retrouvez le travail de Damien Stein sur son portfolio.
Toutes les infos sur sa nouvelle collecte pour « The Boy Within » ici.

> Participe aussi au Concours Les Courts Le Retour <

Dépose ton film de 2min max sur le thème « Il était une fois la Révolution »
(clôture des inscriptions le 31 mars)

Laisser un commentaire

En direct de Twitter

No tweets found.