Truffe : un projet de vergers truffiers pour Lor’TRUFFE

Ecrit par Michel NEDMIC dans Actualités, Cuisine, Ecologie, Financement artistes et projets, Financement participatif, le 09 janvier 2016.

TruffeLor’TRUFFE, une société qui cherche à favoriser le développement de la Filière Truffière en France​

Des ramasseurs de champignons nous en rencontrons un bon nombre dès l’automne dans nos forêts, mais des caveurs c’est beaucoup moins courant. Une histoire de flair me direz-vous ! indispensable effectivement pour toute personne qui recherche les truffes.

Lor’TRUFFE est une société qui s’adonne à la trufficulture en Lorraine et tout particulièrement pour la cueillette de la truffe de Bourgogne (Tuber uncinatum) ainsi que la truffe Mésentérique, parfois dénommée truffe de Meuse (Tuber Mésentéricum).

En milieu naturel, la production peut être aléatoire en fonction des conditions climatiques ou des changements de pratiques agricoles et forestières, ce qui entraîne une baisse de la production de truffe et a pour conséquence de ne plus répondre à la demande des gourmets et des amateurs de ce champignon.

De ce fait la culture des truffes sur des truffières aménagées et cultivées s’est fortement développée, au point de fournir aujourd’hui 80 % des truffes françaises du marché.

C’est cette solution que propose Lor’TRUFFE pour répondre à la raréfaction de la truffe. Pour pérenniser leur activité l’équipe dirigeante a besoin de l’aide du public pour financer plusieurs actions  :

  • la plantation d’arbres truffiers dans des vergers situés en Moselle (57) et Haute-Marne (52).
  • un budget communication pour des publications dans des revues spécialisées et les supports publicitaires indispensables pour promouvoir leur produits.
  • aide à la formation pour une étudiante en Licence Professionnelle, Commerce International dans le cadre de son contrat d’alternance.
  • une participation au prochain Salon International de l’Agroalimentaire à Paris de 2016.

C’est le site participatif Ulule qui a été choisi pour lancer une collecte fixée à la somme de 9 000 €.

Une façon pour les amateurs de truffes de leur donner la possibilité de « Parrainer » des arbres truffiers avec, en contrepartie principale de l’investissement, la livraison de truffes fraiches.

Source projet 

Laisser un commentaire

En direct de Twitter