Un savon pour sauver des vies du paludisme

Ecrit par Michel NEDMIC dans Actualités, Design, Technologie, Financement participatif, Plateformes de financement, Solidaire, Solidaire, Social, Durable, le 13 avril 2016.

100000_viesUn savon pour contribuer à éradiquer le paludisme

Un enfant meurt du paludisme toutes les 2 minutes, 270 millions de personnes en Afrique vivent sans aucune protection, les moustiques deviennent plus résistants aux insecticides.

Alors si nous sauvions ensemble 100 000 personnes du paludisme d’ici fin 2018 ?

En mettant un savon anti-moustique dans les mains des populations les plus vulnérables mis au point par Moctar Dembelé et Gérard Niyondiko, étudiants de l’Institut international d’ingénierie de l’eau et de l’environnement (2iE) de Ouagadougou.

Pour s’attaquer au paludisme, ce savon est capable d’éloigner les moustiques jusqu’à 6h après usage et réduire par deux les risques de contamination.

Un nouveau moyen de prévention efficace, en complément des moustiquaires imprégnées et la pulvérisation d’insecticides dans les habitations.

Le projet Faso Soap* porté par Franck Langevin, Gérard Niyondiko et Lisa Barutel recherche via le financement participatif sur la plateforme Ulule, le budget nécessaire pour finaliser la conception de ce savon anti-moustique le plus efficace contre le paludisme.

Un objectif de 30 000 € pour permettre de le produire et le distribuer progressivement à 40% de la population des 6 pays africains les plus touchés par le paludisme.

Faso Soap sur Ulule

* ce projet a gagné en 2013 le prix mondial de la meilleure idée d’entrepreneuriat sociale (GSVC) à l’Université de Berkeley (Etats-Unis).

Laisser un commentaire

En direct de Twitter

No tweets found.