Belgodisc en procédure de réorganisation judiciaire

Ecrit par Michel NEDMIC dans Actualités, Musique, Plateformes de financement, le 07 janvier 2013.

BelgodiscUne très mauvaise nouvelle pour les artistes et producteurs du site Belgodisc.

La nouvelle vient d’être annoncée officiellement ce lundi 7 janvier 2013 par la plateforme de production musicale belge Belgodisc.

La société en difficulté à souhaité obtenir le bénéfice de la procédure de réorganisation judiciaire, l’objectif étant de trouver à court terme des solutions durables. Dans cet intervalle de temps, un administrateur provisoire sera nommé.

Le site cherche des partenaires ou repreneurs éventuels ce qui est loin d’être évident par les temps qui courent. Une très mauvaise nouvelle pour les artistes avec une production en cours et pour les internautes contributeurs qui vont probablement perdre définitivement leur mise.

Commentaires (17)

  • chicoisne

    |

    Bonjour a tous.AFFAIRE BELGODISC…..j’invite les personnes ayant des captures d’images prouvant la disparition des mises sur les artistes effectuée en une nuit par PAUL DEWACHTER ainsi que tout autre document attestant de manipulations « louches », de mouvements financiers incohérents, de commandes passées et non réglées….a me les faire parvenir a mon adresse mail que je vous donnerais en mp pour ceux qui ne l’ont pas.MERCI

    Répondre

  • chicoisne

    |

    Après plusieurs mois de silence,je porte plainte contre Dewachter auprès du procureur du roi de bruxelles pour escroquerie.J’ai pu réunir tous les justificatifs bancaires et trouvé un avocat internationnal.Je souhaite qu’il ne soit pas trop tard,mais je trouve injuste que ce monsieur ne paye pas pour le malheur qu’il a semé.

    Répondre

  • chicoisne

    |

    Mr Dewacheter a subtilisé sur mon compte 4900 euros déstinés a la prod de sesti,sanscompter les mises sur les artistes produites qui n’ont jamais fait ni interview,ni concerts.Des reproductions de disques douteuses,la non inscription a la sabam et a la sacem.Facturer lalocation d’un bureau ou je me suis rendu et qui n’est qu’une boite aux lettres .
    Je porte pour mon cas l’affaire au pénal

    Répondre

  • Tac

    |

    BELGODISC C’EST FINI !
    La faillite de Belgodisc a été publiée au Moniteur Belge du 3 mai 2013 (équivalent du Journal Officiel français) :
    Voici l’annonce :
    Tribunal de commerce de Bruxelles
    Ouverture de la faillite sur citation de BELGODISC SPRL, RUE COLONEL BOURG 127-129, 1140 EVERE.
    Numéro de faillite : 20130936.
    Date de faillite : 22/04/2013.
    Objet social : édition musicale.
    Numéro d’entreprise : 0834.015.995.
    Juge-Commissaire : M. VAN INGELGEM.
    Curateur : Me MASSART POL, AVENUE CLEMENTINE 19, 1190 BRUXELLES 19.
    Dépôt des créances : dans le délai de trente jours à dater du prononcé du jugement, au greffe du tribunal de commerce de Bruxelles, boulevard de Waterloo 70, à 1000 Bruxelles.
    Fixe la date pour le dépôt au greffe du premier procès-verbal de vérification des créances au mercredi 29/05/2013.
    Les personnes physiques qui se sont constituées sûreté personnelle du failli, ont le moyen d’en faire la déclaration au greffe conformément à l’article 72ter de la loi sur les faillites.
    Pour extrait conforme : le greffier en chef, EYLENBOSCH J.-M.(Pro deo)

    QUEL BEAU FIASCO!

    Pour les coproducteurs qui veulent essayer de récupérer un peu de leurs investissement, je les invite à adresser au greffe du tribunal le courrier suivant avant le 22 mai 2013 :

    DÉCLARATION DE CRÉANCE
    A la faillite de la SPRL Starer Belgodisc, dont le siège social est établi à 1140 Bruxelles, rue Colonel Bourg, 127-129, inscrite à la Banque Carrefour des Entreprises sous le numéro 0834.015.995, déclarée en faillite par un jugement du tribunal de commerce de Bruxelles du 22 avril 2013

    je soussigné Indiquer vos nom, prénom et adresse, déclare être créancier de la société faillite à concurrence de la somme totale de xxxx € du fait de souscription faite à diverses productions promues par Belgodisc.

    J’affirme en honneur et conscience que ma créance est sincère et véritable.

    [lieu de la signature], le [date de la signature]
    Signature
    Prénom et Nom

    Joindre en annexes les documents suivants
    1. Identification du requérant sur le site de Belgodisc et copie de sa carte d’identité.
    2. Extrait du site de Belgodisc : identification des parts souscrites par le requérant dans différentes productions.
    3. Preuve de paiement des parts souscrites. (justificatifs bancaires)
    4. Preuve de paiement des parts souscrites sur les productions ouvertes (décompte adressé par Belgodisc sans oublier d’y rajouter les parts détenues sur la production de Sesti qui ne figurent pas sur ce décompte).
    5. Lettre recommandée avec accusé de réception adressée à Belgodisc ou tous justificatifs de la réclamation de remboursement demandé avant le prononcé du jugement.

    NB : Il est nécessaire de vous déclarer comme créancier afin de pouvoir bénéficier du partage des actifs enfin si ils en restent….

    Répondre

    • Rémi N.

      |

      Merci beaucoup Tac, nous avons relayé cette information dans les actualités compte tenu de son importance pour nombre de souscripteurs.

      Répondre

  • Chantal Dans

    |

    Audience du tribunal de commerce de Bruxelles du 15 avril 2013 – citation à comparaître de la SPRL starter Belgodisc : Belgodisc n’était ni présente ni représentée. La faillite a été prononcée par défaut.

    Répondre

  • chicoisne emmanuel

    |

    En une nuit mr Dewachter a supprimé une artiste déjà produite et qui devait s’en aller….mais mr Dewachter a supprimé de même la mise de 7900 euros que j avais sur sabine pour en faire quoi??????cet homme est un escroc

    Répondre

  • THOMAS

    |

    Bonjour
    J’attends toujours le remboursement!…

    Répondre

    • Rémi N.

      |

      Bonjour Thomas.
      Paul Dewachter est passé une fois ici mais rien ne garantit qu’il reviendra répondre aux gens sur AlloProd.
      Vous devriez plutôt penser à engager une procédure judiciaire si vous souhaitez être remboursé.

      Répondre

  • THOMMY

    |

    J’ai demandé le remboursement à la société BELGODISC mais ma lettre est restée sans réponse.
    Je suis un producteur très mécontent
    Me Répondre SVP

    Répondre

  • Chantal Dans

    |

    Ce que je trouve aussi triste, c’est le manque de respect vis-à-vis des artistes « sortis » qui n’ont reçu aucun mail de Belgodisc, rien du tout…Ils n’étaient plus sur le site, c’est tout, de plus leur « salon » dans le forum verrouillé empêchait les personnes d’y écrire quelques mots de sympathie…Bon heureusement qu’il y a FB ;)
    Les parts de ces artistes n’ont pas été remboursées aux producteurs, je le signale, même si ceux-ci en ont fait la demande, en fait ils n’ont eu aucune réponse….Tout simplement…

    Répondre

  • theoche

    |

    j’espère que belgodisc honorera la demande des producteurs en remboursant ceux qui l’ont demandé.

    Répondre

  • Paul Dewachter

    |

    Bonjour,
    Je ne vois aucun inconvénient à ce que la nouvelle de la PRJ soit relayée. Par contre, ce qui me gêne c’est l’interprétation et surtout l’extrapolation prévisible ou non de cette mesure. Puis-je vous demander de bien vouloir supprimer le passage que je reprends in extenso ci-dessous.
    « ce qui est loin d’être évident par les temps qui courent. Une très mauvaise nouvelle pour les artistes avec une production en cours et pour les internautes contributeurs qui vont probablement perdre définitivement leur mise. »
    Il faut savoir que notre intention est de rembourser intégralement celles et ceux qui en font la demande. Que cela soit intégré dans le cadre d’un plan financier (d’où la PRJ) soit avant même que le plan ne soit déposé, ce qui constituerait une nouvelle rassurante pour tout le monde. Je comte sur la bonne exécution de ma demande…
    Paul Dewachter

    Répondre

    • Michel NEDMIC

      |

      Bonsoir Paul
      Je n’ai aucune raison de modifier mon article. C’est mon ressenti dans cette affaire et j’utilise le conditionnel quand au non remboursement des parts et je maintien que ce n’est pas forcément une bonne nouvelle pour vos artistes. Par mon métier j’ai souvent été confronté à des dizaines d’entreprises en difficultés et je connais que trop bien ce qu’il en advient. J’espère toutefois que pour Belgodisc ce ne soit effectivement qu’une pause avant de se relancer de nouveau.
      Je suis disposé toutefois à publier votre droit de réponse dans l’article. Cependant vous souhaitez que j’efface votre message ? je ne comprend pas pourquoi. Que dois-je penser aussi de tous ces messages de membres de votre site fort mécontent et qui ferait (toujours au conditionnel) l’objet de votre part de censure sur votre forum.

      Répondre

    • Chantal Dans

      |

      Ah mais voilà un message….nous sommes rassurés, n’ayant jamais eu de réponse aux mails ou messages, nombreux, envoyés par les producteurs ou artistes du site à Monsieur Dewachter….que ce soit pour des demandes de remboursements de productions annulées donc plus à vendre depuis décembre, ou bien simplement des explications pour des artistes encore en production qui espéraient peut-être un mail de la part du site…

      Répondre

    • marloye

      |

      @ monsieur dewachter il me semble que vous n’avez pas respecter vos engagements ni envers vos artistes , ni envers vos producteurs . quant a ma question posee sur votre societe celle-ci m’a valu le bannissement du forum . pour un label qui a pour principe la transparence … je pense que nous n’avons pas le meme dictionnaire

      Répondre

    • Dems

      |

      Monsieur, jen sais pas si vous répondrez plus sur ce site qu’aux courriels ? ?
      J’attends avec impatience les 1500€ qui doivent me revenir (ceux-ci se sont transformés en 990€)

      Heureusement, pour moi, les mises placées sur Sabine Lafontaine sont visibles sur une capture d’écranainsi que sur un document émanant de …Belgodisc

      A vous lire _ Dems

      Répondre

Laisser un commentaire

En direct de Twitter