Vizir, un cheval immortel et néanmoins fragile

Ecrit par Michel NEDMIC dans Actualités, Art, Financement artistes et projets, le 28 mai 2016.

VizirUne restauration pour Vizir, le cheval naturalisé de Napoléon

En 1802, Napoléon Bonaparte reçoit du sultan ottoman Selim III un somptueux cadeau : un bel étalon gris appelé « Le «Vizir» »

Ce cheval transporte Napoléon lors des batailles d’Iéna et d’Eylau, accompagne même l’Empereur déchu dans son exil dans l’île d’Elbe. Apprécié de l’Empereur, sa représentation dans de nombreux tableaux la rendu célèbre, il est ainsi entré dans la légende napoléonienne.

Après sa mort, il est naturalisé et après quelques propriétaires successifs, sa dépouille intègre à quelques pas du tombeau de son maître Napoléon Ier, les collections du musée de l’Armée.

«Vizir» est l’objet de l’admiration de centaines de milliers de visiteurs chaque année au musée de l’armée au 129 Rue de Grenelle à Paris.

Cet animal subit depuis toutes ces années les affres du climat et de la lumière, compte tenu de sa fragilité, le musée de l’Armée doit aujourd’hui envisager sa restauration.

Celle-ci débutera au mois de juin 2016 et a été confiée à Yveline Huguet et Jack Thiney, deux restaurateurs spécialisés dans les matériaux organiques et la taxidermie.

Après cette intervention, le cheval prendra place dans une vitrine dont le climat, soigneusement contrôlé, le mettra à l’abri de toute dégradation.

Une restauration évaluée à 15 000 € et qui nécessite l’aide généreuse du public via le financement participatif.

Une campagne menée sur le site Ulule depuis le 9 mai et qui se terminera le 8 juin 2016.

Le premier palier nécessaire pour assurer la restauration du cheval a été atteint en quelques jours.

Un second objectif estimé à 10 000 € va permettre d’envisager le financement d’une vitrine de conservation adaptée.

Cheval Le Vizir :

Datation : 1793-1826 (dates de Vizir)

Auteur : Inconnu

Hauteur : 1,35 m (taille au garrot)

Largeur : 2,28 m

Historique : Entré dans les collections du musée le 7 mars 1904

Localisation dans le musée  : Département moderne, vitrine : « Les écuries impériales »

Le projet sur Ulule

Venez débattre sur le forum ou bien laissez un commentaire :