BEYROUTH : le crowdfunding comme solution à la crise

Ecrit par Michel NEDMIC dans Actualités, le 24 septembre 2020.

Dans le chaos d’un Beyrouth dévasté, l’espoir renaît grâce au crowdfunding.

L’explosion du 4 août 2020 à Beyrouth a rasée une grande partie de la capitale du Liban.

Immeubles effondrés, plus de 900 bars, restaurants éventrés, et 20 000 commerces et entreprises détruits.

Un chaos qui intervient après un tsunami qui a balayé la finance libanaise.

Des mois de catastrophe économique et de fermeture imposée pour cause de Covid-19.

Une crise qui n’a épargné aucune classe sociale.

En l’absence d’aides publiques, sans possibilité de prêt bancaire dans un Liban en faillite, le crowdfunding s’est imposé comme la seule possibilité pour espérer remettre sur les rails les milliers de commerçants, artisans et industriels sans revenus.

Un mois et demi après la tragédie, les donations affluent surtout de l’étranger.

Une très forte solidarité qui doit soulagé quelque peu des habitants pressés de réparer les dégâts.

Ce Liban tant aimé ne peut pas être un « pays maudis ».

 

Laisser un commentaire

En direct de Twitter