La finance alternative en nette progression, le prêt s’envole, le don recule

Ecrit par Michel NEDMIC dans Actualités, Financement artistes et projets, Plateformes de financement, le 24 janvier 2019.

 La finance alternative  en quatre ans a plus que quadruplé sa collecte.

Le secteur de la finance alternative regroupe le prêt à la consommation, les cagnottes en ligne, le financement participatif (ou « crowdfunding »), la solidarité embarquée, les fonds de prêt aux entreprises en ligne et l’affacturage. 

La finance alternative est en nette progression avec une croissance à deux chiffres. Pour l’année 2018 elle a franchie un cap avec une collecte de 1.4 milliard d’euros.

Elle a engendré 689 millions d’euros dans des projets d’entreprises. Ce montant ne tient pas compte des prêts à la consommation ni aux cagnottes. Bien sûr cela n’est rien comparé aux 1 000 milliards prêtés  par les banques à ces mêmes entreprises.

C’est l’immobilier porté par l’intérêt des particuliers qui tire son épingle du jeu avec 209 millions d’euros devant  les commerces et services 124 millions d’euros. Le secteur de l’environnement et des énergies renouvelables progresse avec une levée de fonds de 52 millions d’euros.

A noter aussi que le prêt, ou « crowdlending », progresse de 40% alors que le don perd du terrain -2%.

Etude réalisée par le cabinet de conseil KPMG et l’association Financement participatif France (FPF).

 

Finance alternative

 

 

 

 

Laisser un commentaire

En direct de Twitter