Magazine collector pour the Doors

Ecrit par Michel NEDMIC dans Actualités, Design, Edition, Mode, Jeux, Musique, le 08 juin 2010.

The doors biographieUn magazine collector pour un groupe mythique : the Doors !

T3ois Couleurs, le magazine cinéma, culturel, techno (by MK2) s’empare de la sortie du film événement de Tom DiCillo dédié aux Doors et nous promet un hors-série collector sur Jim Morrison et sa bande. Au programme, des témoignages et des images inédites, tout pour se remettre dans l’ambiance sulfureuse du groupe culte.

Ce deuxième numéro hors-série Trois Couleurs, qui succède à celui réalisé en décembre 2009 avec Hedi Slimane autour de la contre-culture américaine, retrace l’itinéraire d’un groupe hors-norme : The Doors.

Disponible en kiosque depuis le 31 mai 2010, cette édition collector se veut le prolongement éditorial du film événement When You’re Strange de Tom DiCillo, biographie élégiaque de la bande à Morrison, composée d’images d’archives inédites, en salles dans toute la France le 9 juin 2010.

– Interviews-fleuve (Tom DiCillo, Ray Manzarek, John Densmore, Ian Astbury, Adam Green…),

– port-folio exclusifs (photogrammes extraits de When You’re Strange, photographies d’Henry Diltz, affiches psychédéliques d’origine…),

– articles signés de plumes prestigieuses : 132 pages qui témoignent de la force, de la richesse et de l’actualité des chansons laissées par les Doors.

De L.A. à Paris, en passant par Miami, ce hors-série raconte les tentations poétiques, théâtrales, cinématographiques, spirituelles, sexuelles, toxiques et bien sûr musicales du quatuor.

Une discographie et une filmographie exhaustives complètent ce tour d’horizon.

Jim Morrison

Alors qu’il est étudiant à Los Angeles, il rencontre Ray Manzarek, claviériste. Rejoints par le batteur Densmore et le guitariste Robbie Krieger, ils décident de former un groupe rock et blues, sans bassiste : The Doors ; nom emprunté par Morisson au poète William Blake.

La réputation sulfureuse de Morrison et leurs performances scéniques conduisent le groupe à une incroyable notoriété, surtout auprès des jeunes qui se reconnaissent dans cette révolte.

En 1969, lors d’un concert à Miami, Morrison montre ses parties intimes. Conduit en justice, il décide de s’installer à Paris. Il y meurt en 1971, probablement des suites d’une overdose. Il est enterré au cimetière du Père Lachaise, devenu un lieu symbolique pour tous ses fans. Son décès marque la fin de l’aventure, en dépit des efforts des autres membres pour la prolonger.

Mise à jour du 20 mai 2013 Ray Manzarek, l’un des membres fondateurs et claviériste de The Doors , est décédé le 20 mai 2013 à l’âge de 74 ans à Rosenheim (Allemagne).

 

Commentaires (1)

  • JIM MORRISON COMMÉMORÉ À PARIS?

    |

    […] Source de l’image à la une / Source image 2 […]

    Répondre

Laisser un commentaire

En direct de Twitter