Le financement participatif intéresse une minorité de personnes

Ecrit par Michel NEDMIC dans Actualités, Billets d'humeur, le 30 mai 2014.

CrowdfundingLe financement participatif : un concept qui demande à être connu en France !

Le crowdfunding, ce terme sibyllin, n’est en fait connu que par 31% des gens.

C’est ce qui ressort d’une enquête menée récemment auprès d’un échantillon de  1 270 personnes.

Plus de deux tiers des Français ne semble pas être intéressés par le crowdfunding dont l’appellation officielle en France est le financement participatif.

Dans le détail :

– seuls 3 % des Français y ont déjà eu recours.

– 12 % connaissent le « crowdfunding » et comptent y participer dans les mois à venir

– 16 % qui ne connaissaient pas se disent intéressés.

– Une grande majorité de français affirme ne pas être intéressée par ce type de concept.

Par ailleurs, ce sont les jeunes (18-24 ans) et les foyers les plus fortunés qui sont les plus enclins à donner.

Le financement participatif est une réponse aux besoins de porteurs de projets qui peut prendre trois formes :

– Le don contre don : permet de donner un montant en échange d’une contrepartie non financière qui prend la forme d’un produit ou de bénéfices particuliers en fonction du montant versé.

– Le prêt : entre particuliers ou pour financer des entreprises.

– L’investissement en capital ou « equity » : permet une prise de participation en actions dans les entreprises financées et une rétribution financière via les dividendes et la plus-value potentielle réalisée.

On dénombre aujourd’hui dans l’Europe environ 230 plate-formes de financement participatif.

Les pays les plus actifs dans ce domaine sont la France, l’Italie et L’Allemagne. C’est l’Allemagne qui compte le plus de campagnes bouclées, avec un taux de réussite de 27%, contre 17% pour l’Espagne et 16% pour la France.

En 2013, en France, les sommes récoltées sur les différentes plateformes s’élèvent à 78 millions d’euros. Ces montants pourraient atteindre 6 milliards d’euros d’ici une quinzaine d’années.

L’ordonnance relative à la mise en place du crowdfunding a été publiée au Journal Officiel du 30 mai 2014. Attendu depuis plusieurs mois, ce texte devrait doper le marché du financement participatif. Et ceci grâce à son nouveau statut légal et proposer une véritable alternative aux banques.

A noter que cette ordonnance doit être complétée par des décrets pour une entrée en vigueur le 1er octobre 2014 (Ordonnance n° 2014-559 du 30 mai 2014 relative au financement participatif).

Laisser un commentaire

En direct de Twitter

No tweets found.